Maîtrise des coûts et lutte contre la précarité énergétique

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Maîtrise des coûts et lutte contre la précarité énergétique

1 Français sur 5 est en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire qu’il éprouve des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou bien de ses conditions d’habitat.

Faire reculer la précarité énergétique est un enjeu de société, à l’instar de la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre et la nécessité de développer l’usage des énergies renouvelables et de récupération.

Grâce aux mesures de stabilité des prix et de réduction de la TVA, ainsi que d’autres moyens tels que le Fonds solidarité, les actions de coaching… le réseau de chaleur est un rempart contre la précarité énergétique.

Un prix stable

Les réseaux de chaleur permettent d’utiliser plusieurs sources d’énergies et en priorité des énergies locales. La mixité des combustibles permet de choisir les énergies les moins onéreuses et les moins polluantes au fil du temps.

D’autant plus que les prix des énergies renouvelables ou de récupération ne sont pas liés aux fluctuations des prix des énergies fossiles (fioul et gaz naturel).

Une TVA à taux réduit

Les réseaux de chaleur bénéficient d’un taux de TVA réduit sur l’abonnement et, lorsqu’ils sont alimentés à plus de 50% par des énergies renouvelables ou de récupération, c’est 100% de la facture qui est concernée par le taux de TVA réduit.

Des coûts maîtrisés

L’utilisation rationnelle des différentes énergies utilisées sur les réseaux de chaleur permet de maîtriser les coûts. Les rendements énergétiques sont optimisés et les consommations suivies au plus près.

 

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

@viaseva - 23 février 2018 Vacances à la montagne. Découvrez les stations de ski les plus responsables #ecologie #energie #chauffage… https://t.co/fgiR6GkdPB.
@viaseva - 22 février 2018 Brive (19). Un réseau de chaleur alimenté principalement par la biomasse et la valorisation énergétique des déchets… https://t.co/vbE92e2nQL.
@viaseva - 21 février 2018 RT @HeatRoadmapEU: Selon un sondage récent de @ViaSeva, le bouquet énergétique idéal pour les Français serait: 27% solaire, 19% électricité… .
@viaseva - 21 février 2018 Hauts-de-France. L'Ademe alloue un budget de 34 millions d’euros afin d’amplifier en 2018, ses objectifs de transit… https://t.co/DoYAEKbOLt.
@viaseva - 20 février 2018 Le Mans. La ville traversée par un réseau de chaleur qui permet à ses habitants d'être chauffés par l'énergie issue… https://t.co/mFZP8spUUL.
@viaseva - 19 février 2018 Bordeaux. Le plus grand immeuble de bureaux en bois de France chauffé grâce au réseau de chaleur #ecologie… https://t.co/xUpUlvTlhj.

Comparez le prix et les émissions de CO2 de votre chauffage actuel avec un chauffage raccordé à un réseau de chaleur et découvrez l'énergie la plus avantageuse.

Sources : enquête annuelle du branche du SNCU et enquête Amorce sur le prix de la chaleur

Chauffage électrique

Facteur d’émission de gaz à effet de serre XXX g CO2/kWh
Coût global annuel XXX € /an

Raccordé à un réseau de chaleur...

  • Résau de chaleur > 50% EnR XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an
  • Résau de chaleur moyen XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an
  • Résau de chaleur < 50% EnR XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an