Un coup de pouce à l’emploi

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Un coup de pouce à l’emploi

La création ou l’extension d’un réseau de chaleur favorise l’emploi local tant pour la construction et l’entretien des chaufferies que pour l’exploitation du système.

La construction, le fonctionnement et la maintenance des réseaux de chaleur sont une source d’emploi notamment grâce à la transformation des combustibles en chaleur. Des ingénieurs conçoivent et pilotent les chaufferies et réseaux, des techniciens garantissent le bon fonctionnement des équipements au quotidien, des commerciaux assurent le déploiement et l’optimisation du réseau auprès des abonnés.

Au-delà de ces emplois directs, la mise en place d’un réseau de chaleur sur un territoire crée un élan économique pérenne : contrats pour les entreprises de BTP locales, opportunité de nouveaux marchés pour les équipementiers, développement des filières d’approvisionnement en matières premières… Un dynamisme qui favorise le développement des commerces de proximité.

Ces emplois, au cœur des bassins de vie, ne sont pas délocalisables.

Les réseaux de chaleur devraient générer :

  • 6 000 emplois par an dans la construction de chaudières
  • 4 000 à 5 000 emplois pour l’exploitation des réseaux rénovés, étendus et créés
  • 10 000 à 15 000 emplois dans les services énergétiques en aval (sécurisation du fonctionnement des chaudières, optimisation de la distribution et de la consommation).

 

Source : CGDD – (Commissariat général au développement durable)

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

@viaseva - 23 février 2018 Vacances à la montagne. Découvrez les stations de ski les plus responsables #ecologie #energie #chauffage… https://t.co/fgiR6GkdPB.
@viaseva - 22 février 2018 Brive (19). Un réseau de chaleur alimenté principalement par la biomasse et la valorisation énergétique des déchets… https://t.co/vbE92e2nQL.
@viaseva - 21 février 2018 RT @HeatRoadmapEU: Selon un sondage récent de @ViaSeva, le bouquet énergétique idéal pour les Français serait: 27% solaire, 19% électricité… .
@viaseva - 21 février 2018 Hauts-de-France. L'Ademe alloue un budget de 34 millions d’euros afin d’amplifier en 2018, ses objectifs de transit… https://t.co/DoYAEKbOLt.
@viaseva - 20 février 2018 Le Mans. La ville traversée par un réseau de chaleur qui permet à ses habitants d'être chauffés par l'énergie issue… https://t.co/mFZP8spUUL.
@viaseva - 19 février 2018 Bordeaux. Le plus grand immeuble de bureaux en bois de France chauffé grâce au réseau de chaleur #ecologie… https://t.co/xUpUlvTlhj.

Comparez le prix et les émissions de CO2 de votre chauffage actuel avec un chauffage raccordé à un réseau de chaleur et découvrez l'énergie la plus avantageuse.

Sources : enquête annuelle du branche du SNCU et enquête Amorce sur le prix de la chaleur

Chauffage électrique

Facteur d’émission de gaz à effet de serre XXX g CO2/kWh
Coût global annuel XXX € /an

Raccordé à un réseau de chaleur...

  • Résau de chaleur > 50% EnR XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an
  • Résau de chaleur moyen XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an
  • Résau de chaleur < 50% EnR XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an