[PRESSE] Groupe de travail ministériel « chaleur et froid renouvelables » : un an après.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

[PRESSE] Groupe de travail ministériel « chaleur et froid renouvelables » : un an après.

Communiqués de presse

 

La filière confirme sa pleine mobilisation et appelle
le Gouvernement à aller beaucoup plus vite et plus loin !

Le 7 octobre 2019, la Ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth BORNE, et la secrétaire d’État, Emmanuelle WARGON, présentaient 25 actions pour développer les réseaux de chaleur et de froid renouvelables, vecteurs essentiels de décarbonation de la chaleur, qui représente près de la moitié des consommations d’énergie et 30% des émissions de gaz à effet de serre.
Les principaux acteurs de la filière, au premier rang desquels la FEDENE, le SNCU, le SVDU, le SN2E et VIA SÈVA, se félicitaient alors de ces actions, qui devaient contribuer à l’atteinte des objectifs ambitieux de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) en matière de chaleur et de froid renouvelables1.
Nous soulignions néanmoins qu’elles ne devaient être que les premiers jalons d’un plan plus global pour garantir l’attractivité de la chaleur et du froid renouvelables, et ainsi permettre l’émergence de nouveaux projets, déjà trop peu nombreux par rapport aux ambitions réaffirmées par la PPE.
Tout au long de l’année qui vient de s’écouler, la filière s’est pleinement impliquée dans la mise en œuvre effective des mesures arrêtées par le Gouvernement. Malgré cette mobilisation, un an après, nos inquiétudes se confirment, voire se renforcent.

« La chaleur et le froid renouvelables sont un facteur clé de la réussite de la transition écologique. Avec un soutien renforcé des pouvoirs publics, ils peuvent jouer un rôle majeur pour la souveraineté énergétique de la France, dans l’intérêt des consommateurs. »

Guillaume PLANCHOT – Président de Via Sèva

En savoir plus

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

@viaseva - 9 avril 2021 Les agglomérations ont de forts besoins en #chaleur et en #froid, les #réseauxdechaleur sont des véritables outils… https://t.co/VIJfafOBZP.
@viaseva - 7 avril 2021 RT @La_CPCU: La CPCU compose un bouquet de 7 sources d'#Energies, majoritairement locales et #renouvelables 🙌 Avec lequel nous produisons… .
@viaseva - 6 avril 2021 Pour verdir le #réseaudechaleur Givors (69), @Idexgroupe a mis en œuvre un procédé novateur de récupération de la c… https://t.co/yTzguopCnK.
@viaseva - 30 mars 2021 Les réseaux acheminent de la chaleur verte grâce aux énergies renouvelables et de récupération ! 👉 85% des réseaux… https://t.co/o2VOPpUY2m.
@viaseva - 29 mars 2021 Raccorder deux réseaux de chaleur pour optimiser l’utilisation des énergies renouvelables ! @VilleLimoges87 organis… https://t.co/ulKXbbfSfU.
@viaseva - 24 mars 2021 Le président de France Bois Forêt @MDruilhe_FBF a rappelé dans @lesEchos, que le #boisénergie est un levier essenti… https://t.co/4xUQWILZad.

Comparez le prix et les émissions de CO2 de votre chauffage actuel avec un chauffage raccordé à un réseau de chaleur et découvrez l'énergie la plus avantageuse.

Sources : enquête annuelle du branche du SNCU et enquête Amorce sur le prix de la chaleur

Chauffage électrique

Facteur d’émission de gaz à effet de serre XXX g CO2/kWh
Coût global annuel XXX € /an

Raccordé à un réseau de chaleur...

  • Résau de chaleur > 50% EnR XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an
  • Résau de chaleur moyen XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an
  • Résau de chaleur < 50% EnR XXX g CO2/kWh
    Coût global annuel XXX € /an